Stacks Image 13991
Stacks Image 14001
Stacks Image 14003
Stacks Image 13873
Stacks Image 13806
Stacks Image 13896
Stacks Image 13898
Stacks Image 13901

Kemal Baslangic

Stacks Image 13905
Stacks Image 13907

Koringa et Kemal.

Stacks Image 13911
Stacks Image 13913
Stacks Image 13915
Stacks Image 13917
Stacks Image 13919
Stacks Image 13921

Bertram Mill's Circus
(1938)

Stacks Image 13926

Chez Pinder.
(1956)

Stacks Image 13930
Stacks Image 13932
Stacks Image 13934

Koringa en 1945 avec la Croix de Lorraine de la France Libre.

Stacks Image 13939
Stacks Image 13941
Stacks Image 13943
Stacks Image 13945
Stacks Image 13947
Stacks Image 13949
Stacks Image 14008

Elle prétendait être de l'Inde, orpheline à l'âge de trois ans et élevée par des fakirs qui lui enseignaient la magie afin qu'elle puisse charmer des reptiles et des sauriens, lire dans l’avenir, ou marcher sur des lits de verre brisé. En vérité, elle était Renée Bernard (1913-1976) danseuse de Bordeaux. Le numéro principal de Rénée a ses débuts était une danse rapide sur une échelle faite de lames d'épée. Sa performance a impressionné les Mills Brothers en l'Angleterre, qui l'ont immédiatement engagée comme une attraction principale du Bertram Mills 'Circus and Menagerie.
Renée et les Mills Brothers ont créé le personnage oriental de Koringa, «Le seul Fakir Féminin du Monde» entouré de serpents géants ainsi que des énormes crocodiles. Koringa est resté avec les Mills Brothers jusque dans les années 1960 en tournée en Angleterre, puis en France, en Afrique du Sud, en Allemagne.

Stacks Image 13973

© 2013-2020 Alain Frère

Stacks Image 13977